fbpx
+84 243 247 4137 info@vac-tours.com

Le Temple de la Littérature- la fierté de Hanoï

Situé dans la rue Van Mieu à deux kilomètres à l’ouest du lac Hoan Kiem, le Temple de la Littérature est le symbole tant de la culture que du labeur des Vietnamiens. Depuis mille ans qu’il se trouve ici, on le considère comme la première université du Vietnam. Pendant l’époque féodale, il forma des milliers talents pour le pays et contribua à renforcer la civilisation sino-vietnamienne.

Les deux fonctions du Temple de la Littérature

Ce haut-lieu touristique comporte deux bâtiments : l’un que l’on peut considérer comme un temple ; l’autre qui concerne les études, l’université.

Consacré au culte de Confucius, le Temple de la Littérature fut érigé en 1070 sous le roi Ly Thanh Tong afin de former les élites du royaume selon les préceptes du vieux sage chinois. Le premier élève fut son propre fils, le prince Ly Can Duc.

Six ans plus tard, un autre de ses fils, Ly Nhan Tong, fit construire le collège national à côté du temple de la Littérature pour éduquer des princes et les enfants de mandarins. À l’origine circonscrite à l’éducation des princes héritiers, c’est en 1253, sous la dynastie Tran Thai Tong, que l’école a ouvert ses portes pour accueillir les élèves les plus brillants du royaume tout entier. Depuis ces temps-là, le Temple de la Littérature est le symbole même du confucianisme vietnamien, et même de la bonne éducation.

 

L’architecture du Temple de la Littérature

 

Le Temple de la Littérature s’étend sur une superficie de 54 000m2 et peut être divisé en deux parties : l’extérieur (le lac de la Littérature (Ho Van Chuong) et le parc Giam) et l’intérieur. Après avoir passé quatre colonnes ornées des figures de Nghe et des phénix, vous pénétrez dans le temple lui-même, qui comporte cinq cours. La première cour se nomme Nhap Dao ; la deuxième, Thanh Dat ; la troisième accueille le pavillon Khue Van (le pavillon de la Constellation des Lettres). Ce pavillon fut construit en 1805 et s’établit sur 2 étages et 8 toitures. Son deuxième étage comporte quatre portes rondes comme les lumières brillantes de la constellation. À côté de Khue Van se trouvent Bi Van et Suc Van. Ce sont des noms renvoyant à la beauté de la littérature. Le pavillon, simplifié, symbolise d’ailleurs la ville ; si vous prenez le temps d’observer certains des panneaux ou des banderoles, vous ne manquerez pas de le retrouver un peu partout dans Hanoï.

 

Le pavillon de Constellation des Lettres

 

Après la troisième cour, découvrez le puits Thien Quang (Clarté du ciel). Le puits carré symbolise la terre tandis que Khue Van symbolise le ciel.

Sur les deux côtés, vous apercevrez les 82 stèles doctorales soutenues par des tortues de pierre que l’on commença à édifier à partir de 1484 sous la dynastie des Le Thanh Tong. On y trouve les noms gravés des 1307 lauréats des 82 concours mandarinaux qui eurent lieu entre 1442 à 1779 de la dynastie des Le postérieur et des Mac. Mettre les stèles sur le dos de tortue correspond à rendre immortelle l’élite du pays. En 2010, elles furent reconnues par l’UNESCO comme « patrimoine mondial ».

 

Les stèles doctorales dans le temple de la littérature

 

Le temple est situé dans la quatrième cour. On l’appelle « la cour du Sage ». On y trouve le central de Bai Duong où dans le passé les rois et les mandarins se rendaient pour prier Confucius. Derrière lui se trouve le bâtiment Dai Thanh où les statues de Confucius et ses disciplines viellent.

 

Enfin, la dernière cour abritait le collège Quoc Tu Giam. À l’époque du roi Tran Minh Tong, Chu Van An est recommandé pour enseigner les princes. Chu Van An était responsable du Quoc Tu Giam. Après sa mort en 1370, le roi Tran Nghe Tong fait édifier une statue ainsi qu’un autel en son honneur, reconnaissant ses connaissances vastes et sa vertu. En 1785, sous le roi Le Hien Tong, Quoc Tu Giam prend le nom de Thai Hoc. Au début de la dynastie Nguyen, Quoc Tu Giam déménage à Hué, Thai Hoc prend finalement le nom de Khai Thanh.

 

En 1947, une partie du bâtiment a été détruit par les bombardements français mais il put être restauré une cinquantaine d’années plus tard, en 1999. Maintenant, au premier étage de Quoc Tu Giam, on peut découvrir l’autel dédié à Chu Van An et au deuxième étage, l’autel des trois rois Ly Thanh Tong, Ly Nhan Tong et Le Thanh Tong.

 

Quel que soit le prisme par lequel vous abordez le Temple – l’Histoire, l’architecture, l’éducation, ce lieu est un incontournable de Hanoï.

Le tarif du Temple est 30 000 VND par personne. S’agissant d’un lieu de culte malgré tout, veillez à porter des vêtements appropriés.

 

Laissez un commentaire

Pourquoi partir avec nous?

  • Bon rapport/qualité
  • Attentifs et flexibles
  • Voyages sur Mesure
  • Asisstance 24h/24

Des questions ?

N’hésitez pas à nous écrire ! Notre conseillère vous répondra sous 48h.

info@vac-tours.com