fbpx
+84 243 247 4137 info@vac-tours.com

Le village artisanal de Thach Xa et les libellules en bambou

Situé à environ 35 km dans le district de Thach That (Hanoï), le village de Thach Xa est connu pour un savoir-faire spécifique : la fabrication de libellules en bambou, un type de jouet particulièrement prisé par les enfants vietnamiens.

Depuis plus de vingt ans, ce village confectionne ces jouets ; au départ, les locaux les fabriquaient simplement en guise de souvenir, à l’attention des visiteurs de la pagode Tay Phuong. Il s’agissait pour les agriculteurs de gagner un petit peu d’argent supplémentaire, sur la base d’un loisir qu’ils effectuaient lorsqu’ils n’étaient pas aux champs. Les libellules en bambou se vendirent si bien que certains voyageurs partent depuis lors à la recherche du village. Le métier a fini par se développer et le village s’y est consacré tout entier pour répondre à la demande des clients. Les produits ont connu un tel succès qu’ils se sont exportés à l’étranger (France, Japon, États-Unis).

 

Le processus de la fabrication des libellules en bambou.

 

L’ingrédient principal pour fabriquer les libellules est le bambou, que l’on fait venir des provinces de Vinh Phuc, Hoa Binh ou Son La. Le bambou doit être mince, doux, et solide, et ne doit souffrir d’aucun défaut (macération, infesté de termites, etc.).

 

Le processus de fabrication des libellules en bambou n’est pas facile, exige de la dextérité et beaucoup de précision ; le temps est également une valeur indispensable car de nombreuses étapes sont nécessaires pour réaliser ces jouets : raser puis faire sécher le bambou, tailler les pièces (corps, ailes, tête), assembler les pièces, peindre l’ouvrage.

 

Pour faire le corps d’une libellule en bambou, on utilise un tronc solide en bambou, que l’on sépare en deux pièces de 7, 12, 14 ou 20cm de long. Le corps est percé de deux petits trous pour les ailes, qui nécessitent d’être fabriquées à partir de la partie haute du bambou, plus souple et plus flexible. Enfin  la partie basse du corps est taillée pour faire la queue ; la tête est aussi aiguisée et courbée en vue de faire le bec. Les traits exceptionnels de ces libellules sont les ailes et le bec pointu qui les aident à garder l’équilibre même si on les tient en équilibre sur des endroits instables, comme le bout des doigts ou le coin d’une table. Pour s’assurer que la libellule est parfaitement équilibrée, l’artisan doit calculer minutieusement la longueur de son corps et celle de ses ailes.

 

Libellule en bambou équilibrée 

L’étape la plus difficile pour fabriquer une libellule en bambou est l’assemblage des ailes au corps pour que des libellules soient équilibrées. Il faut s’assurer que le poids des ailes des deux côtés soit le même. Après l’assemblage de toutes les pièces, la libellule est mise sur le bout d’une baguette pour tester son équilibre.

Pour que les libellules soient belles, les artisanales de Thach Xa peignent suivant différents motifs, ou bien en collant des petites pièces brillantes. Normalement, ces motifs sont inspirés de la vie quotidienne. Tout dépend de la demande des clients.

 

Libellule en bambou vivant par les couleurs vives 

Même s’il n’y a qu’environ 10 familles à pratiquer ce métier à Thach Xa, ce village est toujours submergé par les artisans, les clients et les curieux. Une libellule en bambou coûtant de 5 000 à 10 000 VND, il s’agit d’un excellent choix de souvenir à offrir. Les libellules en bambou sont non seulement un jouet favori des enfants mais peuvent également servir d’objet décoratif dans la maison.

Si vous désirez découvrir des villages artisanal traditionnels au Vietnam, n’hésitez pas à contacter avec VACTOURS !

 

Laissez un commentaire

Pourquoi partir avec nous?

  • Bon rapport/qualité
  • Attentifs et flexibles
  • Voyages sur Mesure
  • Asisstance 24h/24

Des questions ?

N’hésitez pas à nous écrire ! Notre conseillère vous répondra sous 48h.

info@vac-tours.com