fbpx
+84 243 247 4137 info@vac-tours.com

Le mausolée de l’empereur Tu Duc à Hue

En venant à Hué au Centre du Vietnam, les voyageurs ne doivent pas manquer l’occasion de découvrir les nombreuses anciennes architectures, les légendes mythiques et les histoires des rois féodaux. Parmi les monuments reconnus de cette ville, le tombeau de l’empereur Tu Duc s’avère l’un des plus appréciés des tombeaux de Hué, avec celui de l’empereur Minh Mang et Khai Dinh. Il est réputé pour sa beauté poétique et lyrique en apportant une culture fortement orientale.

1. La vie de l’empereur Tu Duc Tu Duc

Tu Duc ( 22 /91829 – 19/7/1883), le nom de naissance est Nguyen Phuc Hong Nham. Il est quatrième rois qui gardait ce poste plus long parmi 13 rois de la dynastie Nguyen (1847-1883). Il est deuxième fils de rois Trieu Thi et la reine Pham Thi Hang (Tu Du). En réalité, selon loi royale, le fils aîné Nguyen Phuc Hong Bao est l’hériter du trône mais il avait ni bon spirit, ni talent et ni connaissance. Alors avant la mort, son père a cédé le trône à lui-Tu Duc.

Tu Duc est un fils filiale. Il a copié les poème de son père sur les peinture au palais Thai Hoa. Pour sa mère, il a consacré le palais Luong Khiem pour se loger quand sa maman était vivant et pour dédier quand elle a décédé.

Il est un rois patriotique , un poète sage. Il a une culture très profonde sur le philosophie, l’histoire et littérature. Totalement, il a fait environs 600  textes, 4000 poèmes en chinois et 100 poèmes en sino-vietnamien. Mais franchement il est faible de physique, pessimiste et a esprit faible. Dans sa vie, il a 103 femmes mais aucun enfant d’héritier.

 

L’empereur Tu Duc

 

2. Le mausolée de l’empereur Tu Duc

2.1. Le nom du mausolée

Situé à l’ouest de la région montagneuse de Hue, où le soleil se couche. Plus précisément, ces vestiges de l’ensemble des monuments de Hué se trouvent dans une vallée étroite des villages de Duong Xuan Thuong, Thuong Ba, Thuy Xuan, Hue.

Le tombeau a été commencé à construit en 1864 et a été achevé en 1873. À l’origine, on a nommé ce tombeau Van Nien Co avec le souhait de longévité. Cependant, en raison de la construction difficile, la pression des mandarins sur les employés, donc ils se sont révoltés. C’est pourquoi plus tard le roi Tu Duc a rebaptisé ce monument Palais de Khiem et écrivait un poème pour exposer son cas. Quand il a mort, il était changé encore une fois Mausolée de Khiem . Le mot « Khiem » indique « Modestie ».

2.2. L’architecture du mausolée

Le mausolée s’étend sur un terrain de 12 hectares- est plus grand 10 fois du mausolée Gia Long, il ressemble à un grand parc avec de nombreux paysages romantiques. En se promenant, on entend le ruisseau murmurant et les oiseaux chantant tous les jours. C’est une atmosphère romantique. Pendant sa vie, le roi Tu Duc est un poète qui vit toujours dans le chaos. C’est pourquoi, il a voulu construire son tombeau très tôt afin d’avoir un lieu pour se reposer et oublier les ennuis de la vie.

Le se compose de deux parties principales (palais et tombeau) avec environ 50 œuvres disposées en deux axes verticaux parallèles. C’est une merveilleuse harmonie entre la création des hommes et les paysages naturels. Différemment des autres monuments,  il n’y a pas d’allées droites. On départ de la porte Vu Khiem en une allée pavée Bat Trang, ensuit passe devant Khiem Cung Mon (le palais de Khiem) ondulant devant la tombe.

En visitant le Palais de Khiem, avant d’être le lieu de sépulture, le palais de Khiem Cung était aussi un endroit où le roi pouvait se reposer, lire ou réciter de la poésie. Au centre, le palais de Hoa Khiem était le lieu de travail du roi. Les deux côtés étaient réservés aux officiels. Derrière le palais de Hoa Khiem, c’est le palais de Luong Khiem. Aujourd’hui c’est un endroit où l’on vénère la mère du roi. À la droite du palais Luong Khiem, se situe le palais On Khiem, qui abrite des meubles royaux. À gauche nous trouvons le théâtre Minh Khiem (deuxième ancien théâtre dans la capitale Hue, après le théâtre Duoc Thuy Duong de la dynastie Minh Mang en 1826) où le roi se détendait après le travail. En outre, il existe un couloir menant du palais On Khiem au palais Tri Khiem et au palais Y Khiem qui était l’hébergement du roi et des concubines.

Derrière le Palais, c’est la zone des tombeaux où on trouve le cour de deux rangées de statues de mandarins et leurs montures, chevaux et éléphants avec une stèle pesant 20 tonnes. Sur la stèle, il est inscrit un texte « agenda de Khiem » de 4935 mots, écrit par l’empereur Tu Duc. Son texte a pour but de raconter toute l’histoire de sa vie, de ses péripéties, de son règne et ses fautes.  Sur une colline d’autre côté du lac Tieu Khiem Tri, on trouve la tombe du rois Tu Duc mais peut être l’Empereur ne fut jamais enterré là. Le lieu où il repose est resté secret pour éviter les pillages. En outre, il reste encore une tombe particulaire que pas beaucoup de gens savent. C’est Boi Lang où le septième rois Kien Phuc- un fils adopté de Tu Duc repose. Il a trôné en décembre 1883. Mais juste après 8 mois, il a décédé en raison de maladie.

 

La zone des tombeaux de l’empereur Tu Duc

 

Grâce à cette architecture le tombeau de l’empereur Tu Duc est devenu l’un des plus appréciés des tombeaux de Hué et l’un des endroits les plus fréquentés par les touristes désirant découvrir les traits historiques de cette ancienne capitale. Avec le prix d’entrée de 100.000d, c’est pas cher. Ne ratez pas l’occation de visiter ce bâtiment !

Si vous vous intéressez à l’histoire et ainsi que aux vestiges du Vietnam, n’hésitez pas à contacter avec VACTOURS !

 

Laissez un commentaire

Pourquoi partir avec nous?

  • Bon rapport/qualité
  • Attentifs et flexibles
  • Voyages sur Mesure
  • Asisstance 24h/24

Des questions ?

N’hésitez pas à nous écrire ! Notre conseillère vous répondra sous 48h.

info@vac-tours.com