fbpx
+84 243 247 4137 info@vac-tours.com

Boissons populaires au Vietnam : que boire ?

Boissons populaires au Vietnam : que boire ?

Sortir boire un coup, c’est une activité courante dans ce pays où il faut vivre presque tout au long de l’année avec une chaleur étouffante. Mais ce n’est pas tout, car les Vietnamiens sont des êtres sociaux par excellence.

Les Vietnamiens forment un peuple qui boit : au coin des rues, au bord des lacs, dans des cafés, dans des bia hoi et autres bars ; avec des amis ou en famille, avec des filles ou des copains ; ou tout seul, rêvassant les yeux dans le vide ou lisant quelque roman d’amour.

Quelles sont donc les boissons populaires que l’on trouve au Vietnam ? Nous allons tenter d’y répondre dans cet article.

 

Du fait d’une culture du thé inscrite dans la plus longue histoire du pays, les Vietnamiens boivent le thé sous toutes ses formes : vert, noir ; séché, frais ; frappé (Trà Đá) ou chaud (Trà nóng). Il est d’usage d’aller boire un thé frappé en été pour se rafraîchir, assis sur des petits tabourets bleus en plastique, dans un parc ou au bord d’un lac. En outre, servir le thé à un invité est la tradition la plus partagée au Vietnam ; s’hydrater de cette manière après consommation importante d’alcool lors de grands festins, c’est garantir un lendemain qui ne soit pas que souffrance passive allongé dans son lit. Le thé est vraiment la boisson populaire par excellence au Vietnam.

Le café, introduit par les Français au siècle dernier, est également un breuvage très prisé au « pays en forme de dragon » : café noir (cà phê đen) ou café au lait (cà phê nâu), café chaud (cà phê nóng) ou café au lait frappé (cà phê sữa đá) ou encore café à l’œuf (cà phê trứng), préparé à la machine ou au filtre traditionnel (cà phê phin), il est mille et une façons de le déguster.

Le Vietnam est effectivement le deuxième producteur mondial de café juste après le Brésil, et nombreux sont les établissements ou même les vendeurs ambulants où l’on peut en consommer. Dans la journée, lors d’un rendez-vous professionnel ou le soir, pour une rencontre amoureuse ou pour accompagner de la musique live, le café imprègne littéralement le pays. Fort, chocolaté, cette boisson populaire du Vietnam contente même ceux qui n’en apprécient habituellement ni l’âcreté, ni la tonicité.

 

Au Vietnam, la bière, après le Doi Moi (1986) qui correspond à l’internationalisation du pays, s’est très vite implantée comme dans le reste des pays d’Asie du Sud-Est. Des bières nationales (Hanoi, Saigon, Truc Bach, 333, Dai Viet, Huda) sont vendues sur le marché, mais il existe depuis quelques années maintenant de petites brasseries locales (craft beer) qui ont diversifié le produit et vendent tous types de bières : I.P.A., stout, lager, etc. À la rue de la soif (Ta Hiên) dans le Vieux quartier, mais aussi rue Hang Buom, les amateurs de bière trouveront certainement une pleine et entière satisfaction !

L’alcool de riz demeure également, malgré la mondialisation et ses effets uniformisants, une boisson très populaire au Vietnam : simple, parfumé aux fruits (abricot, goyave, pomme, prune, etc.), aux plantes médicinales (ruou thuoc) ou encore aux animaux les plus étranges (gecko, serpents, os de cheval, etc.), l’alcool de riz vietnamien est une institution. Lors des célébrations traditionnelles ou en guise d’offrande à placer sur l’autel des ancêtres, cette boisson qui a pour équivalents le soju en Corée, le saké au Japon ou encore le baijiu en Chine, peut être trouvée dans une majorité d’établissements à la ville comme à la campagne. 

Il existe par ailleurs une production nationale de vins rouges, blancs et pétillants locale, principalement à Da Lat au Centre du pays. La qualité de leurs vins s’est nettement améliorée au cours des années.

Gare au volant toutefois ! La récente loi passée le 1er janvier 2020 interdit la conduite en état d’ébriété, du vélo jusqu’à la voiture en passant par la moto !

 

  • Jus de fruit ou smoothie ?

Au Vietnam, on distingue le jus (nước ép) du smoothie (sinh tố) : ces boissons, très populaires auprès des filles et des personnes âgées (mais pas seulement !), sont vendues un peu partout dans les cafés et dans les restaurants du pays. Des fruits exotiques aux fruits les plus classiques, il y en a pour toutes les papilles : canne, goyave, pomme, orange, mais aussi avocat, mangue, etc.

Pas de risque au volant avec ça ! Vous pouvez conduire sereins.

 

  • Lait de soja ou lait de maïs ?

Le lait de soja (sữa đậu nành), privilégié au petit-déjeuner en accompagnement de la brioche fourrée à la viande (banh bào), est facilement trouvable au matin, dans certaines boulangeries ou auprès des vendeurs de Bánh mì.

Idem pour le lait de maïs (sữa bắp/sữa ngô), boisson très particulière pour les papilles occidentales mais pour le moins goûtue !

 

En conclusion :

S’il vous prend l’envie de sortir un soir ou en journée; vous trouverez toujours (sauf peut-être pendant le Têt traditionnel) un endroit prêt à vous accueillir, souvent en musique.

Quelle que soit l’occasion qui se présente – rencontres professionnelles ou amicales; il y aura forcément un breuvage qui vous plaira. Pour le voyageur curieux, ne pas hésiter à s’aventurer sur des terres inconnues : le café à l’œuf; le café frappé au lait ou encore le smoothie d’avocat provoqueront peut-être une épiphanie gustative à votre palais.

 

Article rédigé par Benoît BISSON

Leave a Reply

  • Bon rapport/qualité
  • Attentifs et flexibles
  • Voyages sur Mesure
  • Asisstance 24h/24

N’hésitez pas à nous écrire ! Notre conseillère vous répondra sous 48h.

info@vac-tours.com