fbpx
+84 243 247 4137 info@vac-tours.com

Que faire à Hanoi le soir ?

Hanoi est la capitale du Vietnam et, de fait, lorsque tombe le soir, la ville entière s’anime d’une autre manière que durant la journée. Les locaux quittent leur travail, les voyageurs visitent ; l’on s’enivre ou l’on chante pour oublier les tracas, l’on trinque à la bonne santé de son voisin, l’on vadrouille au marché nocturne pour réaliser quelques emplettes dans une ambiance familiale ou bien l’on s’évade des ruelles étroites et pleines de vie en flânant autour des lacs en veilleuse. Mille choses à faire à Hanoi la soirée, mais que choisir ?

VACTOURS s’attache dans cet article à donner quelques exemples pour profiter d’expériences nocturnes de qualité à Hanoi.

 

1. Une visite au marché nocturne dans le Vieux quartier de Hanoi pendant le week-end

Le marché nocturne de la ville de Hanoi se situe dans le Vieux quartier, démarre à la rue Hang Dao et s’étend jusqu’à la porte du Marché de Dong Xuan. Ouvert tous les vendredis, samedis et dimanches soirs jusqu’à 23h, il promet aux voyageurs étrangers et aux familles un moment très agréable de « shopping » où les mille et un étals vendent leurs scintillants produits.

S’y mêlent artisanat local, « camelote » originaire de Chine, spécialités culinaires, vêtements et appareils électroniques en tous genres.

L’ambiance est pleine de vie : les enfants gambadent en s’époumonant, les curieux usent leur regard et leur odorat sur l’abondance de choses et d’odeurs qui se mêlent dans la nuit, et ceux qui ont en tête un objet spécifique à acquérir analysent rapidement tout ce tohu-bohu sans perdre le nord.

Un seul conseil à l’intention des visiteurs : prenez garde à vos affaires, il n’est pas rare que se glissent dans la foule quelques pickpockets avides des richesses qu’ils prêtent aux Occidentaux lors de leur soirée à Hanoi.

 

2. Boire un verre dans un Bia hơi

Partout en ville, vous trouverez ces énormes établissements remplis principalement par des hommes de tous âges, parfois accompagnés de leurs épouses ou de leurs collègues, en train de trinquer la bia hơi, ou bière pression.

S’il est des restaurants de ce type qui ne vendent que de la Bière Hanoi sans grand goût, d’autres au contraire se spécialisent dans des pressions de meilleure qualité, comme la bière Đại Việt đen (Dai Viet noire), qui ressemble en plus pétillante à la Guiness que l’on retrouve dans les pubs occidentaux.

Souvent, les bia hơi proposent une multitude de plats (pot au feu, barbecue, etc.) mais également des petites choses à grignoter pour accompagner la bière, comme des cacahuètes, des graines de tournesol ou des nems chua.

Visiter Hanoi et ne pas s’arrêter dans l’un de ces troquets lors d’une soirée est un grave manquement !

 

3. Aller au bar ou en boîte

Au Vieux Quartier notamment, il est courant pour les jeunes et les étrangers d’aller « s’éclater » en boîte de nuit lors d’une soirée à Hanoi.

La Rue de la Soif à Ta Hiên propose de nombreux bars de qualité et d’ambiance diverses : certains sont des rock-bars où traîne en leur centre une vieille table de billard ; d’autres au contraire préparent déjà à la virée en boîte de nuit en diffusant de la musique techno ; d’autres encore mettent davantage l’accent sur leurs produits que sur l’ambiance, en commercialisant des bières produites à Hanoi et dans ses environs.

Vous trouverez à Hanoi beaucoup de bières locales (IPA, Stout, etc.) qui satisferont tous les amateurs de houblon.

 

4. Restaurants et autres street-food

Passer une soirée à Hanoi, c’est aussi avoir le choix de ce que l’on va dîner. S’il existe des restaurants plutôt gastronomiques qui jouent sur une atmosphère quasi-coloniale, il est également de nombreux restaurants de rue où l’on pourra à loisir goûter les spécialités culinaires de la ville (bun cha, bun rieu bo, pho, mais aussi du calamar séché à même le sol).

 

5. Chanter au karaoké

Une bonne soirée à Hanoi, qu’elle rassemble des collègues de bureau, des camarades d’université, des amis de longue date ou que sais-je encore, se termine immanquablement par une virée au karaoké. Les Vietnamiens aiment chanter, leur langue est musicale, leur répertoire très varié mêlant à la fois modernité et tradition, chansons d’antan et rap local.

Tous les karaokés disposent en outre dans le répertoire de leur ordinateur un certain nombre de chansons occidentales ; vous pouvez même avoir l’heureuse surprise d’avoir Youtube, ce qui vous donne alors l’embarras du choix.

À la rue Phúc Tân dans le quartier de Hoan Kiem par exemple, vous pourrez aisément trouver un établissement avec des salles libres.

 

En conclusion :

Il existe bien d’autres activités encore à réaliser lors d’une soirée à Hanoi : aller dans un bar-chantant pour boire un verre ou un café en écoutant de vieilles chansons ; jouer au billard avec quelques copains, parfois même en pariant pour le plaisir de jouer des petites sommes et d’insister sur l’esprit de compétition ; s’amuser à marcher dans des artères moins embouchées tant par les motos que par les gaz qu’elles produisent habituellement. Écoutez vos propres besoins et faites de vos soirées à Hanoi des moments mémorables.

Leave a Reply

  • Bon rapport/qualité
  • Attentifs et flexibles
  • Voyages sur Mesure
  • Asisstance 24h/24

N’hésitez pas à nous écrire ! Notre conseillère vous répondra sous 48h.

info@vac-tours.com