fbpx
+84 243 247 4137 info@vac-tours.com

Pluies au Vietnam : voyager durant la saison des pluies

« La pluie est une amie du paysan, qui abreuve la terre pour que la récolte soit abondante. À condition qu’il n’en tombe ni trop, ni trop peu. » Ainsi commence un article du Courrier du Vietnam portant sur les génies nationaux des éléments. Pour certains voyageurs, la mousson est un ennemi mortel ; une peste poisseuse qui rend impossible toute escapade ; une vraie malédiction en somme. Pour d’autres, elle est au contraire source de vie, lorsqu’elle vient se déverser sur les hommes et les choses pour raviver leurs couleurs et accentuer leurs formes. VACTOURS revient dans cet article sur la saison des pluies au Vietnam.

 

La période des pluies nourricières selon les régions

Le Vietnam est un pays qui s’étend sur près de 1600km. De fait, les régions n’ont pas toutes en commun les mêmes saisons. Au Nord, il est courant de dire qu’il existe 4 saisons comme en Europe (printemps, été, automne, hiver) alors qu’au Sud, on ne distingue que la saison sèche et la saison des pluies – ou mousson.

Néanmoins, cette distinction peut également, dans une certaine mesure, correspondre au Nord.

 

1. Au Nord

L’été s’étend de Mai à Octobre, mais la mousson débute véritablement en fin de saison et peut durer jusqu’à décembre : les pluies au Vietnam deviennent de plus en plus violentes, particulièrement aux mois de juillet et d’août où elles s’associent à des températures élevées (30° à 40°C). L’humidité générale y est moins forte.

Entre septembre et novembre, le Nord peut connaître des typhons et des orages provenant de la Mer orientale (ou Mer de Chine).

 

2. Au Centre

La saison des pluies au Centre ne dure que trois mois (de septembre à novembre) : il s’agit alors de violentes mais courtes averses.

 

3. Au Sud

La saison des pluies au Sud s’étend entre mai et octobre, mais, à l’instar du Nord, les averses connaissent leur plus haute intensité entre juillet et septembre.

Le Delta du Mékong est en crue et présente un spectacle des plus exotiques pour les voyageurs occidentaux.

 

Activités à faire au Vietnam pendant la saison des pluies

1. Sortir faire un tour à l’extérieur

Du fait que les averses, bien que parfois violentes, sont souvent brèves et interviennent en fin de journée, la saison des pluies permet de s’aventurer dehors sans trop de soucis. Parce que le ciel est dégagé et le taux d’humidité plus bas, vos ballades en ville ou à la montagne n’en seront que plus agréables. Une croisière sur le Mékong ou dans la baie d’Ha Long offrent par ailleurs une expérience plus qu’enrichissante : les pics karstiques pour la seconde destination sont enveloppés de brume et de mystère ; le couvert des grottes en cas d’averse donne un sentiment de confort et d’abri face aux éléments déchaînés.

En outre, la saison des pluies transforme littéralement les fameuses rizières en terrasse au Vietnam : entre Mai et mi-Juin, l’eau de pluie s’y accumule et en fait des miroirs d’eau géants ; entre juin et fin juillet, elles présentent au contraire toutes les nuances de vert possibles tandis que la plante du riz grandit progressivement ; entre mi-Août et fin octobre, le riz ayant mûri devient doré.

 

Attention : si l’on choisit d’effectuer un voyage à moto pendant la période des pluies, il faut bien prendre garde à rouler lentement et prudemment sur des routes parfois inondées voire recouvertes de boue.

 

2. À l’abri de la pluie : les visites de musée, les restaurants et les cafés

La saison des pluies au Vietnam offre également, lorsque les averses frappent les villes, de se réfugier dans les nombreux musées de la ville (à Hanoi, par exemple : le Musée d’Ethnologie ; le Musée Ho Chi Minh, le Musée des Beaux-Arts, le Musée de la Femme ; etc.). Profitez de ce répit que vous offre la période des pluies pour prendre le temps de visiter chacun des recoins de ces lieux d’histoire et d’art de la culture vietnamienne.

Partir au Vietnam en saison des pluies présente également l’avantage de faire de votre séjour au Vietnam un voyage gastronomique : les spécialités culinaires de toutes les régions vous sont accessibles à chaque coin de rue. Du fameux bun cha au pho bo traditionnel en passant par les raviolis locaux, vous ne serez pas déçus.

 

En conclusion :

Aucun voyage au Vietnam n’est similaire à un autre. Selon les destinations et plus encore la saison pendant laquelle on effectue son séjour, le paysage change ; l’humeur des habitants change.

Nombreux sont les critères qui permettent de donner ses caractères principaux au voyage que l’on décide mettre sur pied.

N’hésitez pas à consulter les conseillères de voyage de VACTOURS pour plus d’informations.

 

 

Laisser un commentaire

  • Bon rapport/qualité
  • Attentifs et flexibles
  • Voyages sur Mesure
  • Asisstance 24h/24

N’hésitez pas à nous écrire ! Notre conseillère vous répondra sous 48h.

info@vac-tours.com