fbpx
+84 243 247 4137 info@vac-tours.com

Éviter les pièges touristiques au Vietnam : quelques conseil

Lorsqu’on part en terre étrangère, il faut avoir conscience que les risques d’être la proie de personnes peu scrupuleuses augmentent considérablement. L’ignorance de la langue nationale, des traits culturels d’un peuple, des bons plans comme des mauvais, peut conduire le voyageur à se trouver dans des situations délicates ; à devenir le dindon de la farce. S’il ne faut bien évidemment pas se méfier de tout le monde, au risque de rendre votre séjour au Vietnam invivable, quelques principes de précaution sont de vigueur afin d’éviter les pièges touristiques.

 

Les transports

Lorsque l’on se déplace dans les villes, il est important de faire appel à des compagnies de taxi officielles (Taxi Group, Mai Linh, Vinasun, etc.) qui possèdent des compteurs en règle, ou prendre le bus – le tarif est bien moins onéreux même si le trajet peut s’avérer plus long en raison du trafic ou d’escales. L’option GRAB (application semblable à Uber) permet également de payer son trajet à prix fixe, souvent à bas prix.

Il existe effectivement quelques taxis clandestins qui trafiquent leur compteur, marchandent sur le prix fixé au départ s’ils n’en ont pas ou bien changent de lieu de dépôt à la dernière minute parce que cela les arrange.

Lorsque vous voyagez à moto et que vous avez besoin de faire le plein d’essence, regardez bien le prix au litre affiché et faites le calcul si vous avez un doute.

Lorsque vous prenez le train ou le bus, renseignez-vous au guichet ou sur les sites internet officiels. Si vous avez des bagages assez imposants, certains conducteurs ou contrôleurs voudront peut-être vous faire payer davantage : s’il n’est rien précisé sur le site officiel, sur votre ticket ou au guichet qu’il vous faut payer un supplément, ne payez pas et insistez de manière calme mais ferme.

 

Argent : échange de devises, retrait et bakchichs (argent sous la table)

Préférez réaliser vos échanges de devises dans les banques (Vincombank, par exemple) ou dans certaines bijouteries réputées. Si vous craignez une arnaque, n’hésitez pas à demander l’aide de votre hôtel ou de votre guide si vous en avez un pour vous assister lors de l’opération.

Lorsque vous réalisez des achats, n’acceptez pour monnaie que des billets en relatif bon état (pas de déchirure ou d’inscriptions). Vous auriez sinon bien du mal à les réutiliser par la suite.

Lorsque vous passez par des postes frontières, aucune règle ne stipule qu’il vous faille payer davantage. Sans vous emporter, en gardant votre calme, ne vous faites pas avoir et ne payez rien qui ne soit pas réglementaire. Les pots de vin restent des extorsions.

 

Vols à l’arrachée et pickpocket

Ne portez sur vous que le strict nécessaire, et toujours au plus près de vous : une banane ou un sac à dos bien fermé sont des valeurs sûres. N’emportez pas trop d’argent, conservez au chaud à votre hôtel les bijoux inutiles et le reste de votre argent.

Méfiez-vous des marchés de jour comme de nuit, gardez vos affaires près de vous. Les pickpockets opèrent en groupe, ne vous laissez pas distraire par des inconnus.

Si vous voyagez à moto, veillez à l’arrêt à actionner la sécurité et ne la perdez pas de vue.

Les Vietnamiens sont dans leur majorité des gens intègres, sérieux, généreux, mais personne n’est à l’abri un jour ou l’autre d’une mauvaise expérience.

 

Activités touristiques

Quels que soient les lieux où vous vous rendez lors de votre voyage au Vietnam, veillez à éviter les pièges touristiques comme réaliser des activités qui ne sont pas prévues dans le programme et qui seront surtaxées ; dans les restaurants, n’utilisez pas les serviettes humides qui sont payantes et préférez les serviettes en papier de base qui sont normalement présentes dans tous les établissements, bouis-bouis compris ; gare à la plupart des objets vendus en ville qui ne sont pas des produits artisanaux (négociez le prix) et viennent même bien souvent de la Chine.

Lorsque vous souhaitez garer votre moto, vérifiez le prix du ticket à l’avance lorsque ce n’est pas un endroit « réglementaire » (parking d’un musée, d’un restaurant, d’un café, etc.).

 

En conclusion :

Pas de parano excessive : veillez simplement à appliquer le principe de précaution élémentaire. Pour éviter les pièges touristiques, il faut, comme dans n’importe quelle situation à risque, agir de manière intelligente : s’il ne faut pas voir de la malveillance là où il n’y a souvent qu’un cas de mécompréhension, veillez tout de même à ne pas être dupes : ne suivez pas n’importe qui, écoutez les conseils d’anciens voyageurs, de votre hôtel, de votre guide, de votre tour opérateur.

VACTOURS reste à votre disposition pour n’importe quelle interrogation, incertitude.

 

Laisser un commentaire

  • Bon rapport/qualité
  • Attentifs et flexibles
  • Voyages sur Mesure
  • Asisstance 24h/24

N’hésitez pas à nous écrire ! Notre conseillère vous répondra sous 48h.

info@vac-tours.com