15 choses à faire à Hanoi

15 choses à faire à Hanoï

 

 

Vous restez quelques jours seulement à Hanoï ? Vous ne disposez pas de ressources financières inépuisables ? Vous avez envie de découvrir des choses sans trop forcer l’allure ?

VACTOURS vous propose quinze choses à faire lors de votre visite de la capitale.

 

 

Traversée du Pont Long Biên

 

Le Pont Long Biên (anciennement nommé « Paul Doumer », du nom du gouverneur général de l’Indochine française), construit entre 1898 et 1903, franchissant le Fleuve rouge gros comme une mer. Sa traversée, à pied, à scooter ou à vélo, procure au voyageur d’exquises sensations : au petit matin, il profitera des premières lueurs et d’un calme relatif ; en plein jour, c’est le Vietnam bourdonnant partant travailler qui lui offrira ses couleurs, ses odeurs et ses bruits ; au soir, les couples viennent profiter de la vue et du jeu des lumières pour cultiver leur romantisme.

 

Visite de la Cité impériale de Thang Long

 

Ancien nom de Hanoi, Thang Long veut dire « l’envol du Dragon ». La cité, bâtie sur les ruines d’une ancienne citadelle chinoise, est actuellement en rénovation et nombre de ses sites sont malheureusement fermés. Un bunker datant de la guerre contre les Américains a été creusé sur le site.

Celui-ci vous permet de mesurer la résilience du peuple vietnamien et surtout sa longue histoire : le Vietnam ne date pas de 1945 ni de 1964.

 

Shopping au marché de Dong Xuân

 

Le marché, qu’il soit urbain ou bien rural comme à Bac Ha ou à Ha Giang, demeure au cœur de la vie sociale des Vietnamiens. Plus qu’une simple activité économique, c’est le reflet d’une mentalité.

Volailles, thé, café, épices, fruits frais, fruits séchés, fruits confits, vêtements modernes, vêtements traditionnels comme l’ao dai, bijoux, électronique, objets cultuels, vous y trouverez tous les objets quotidiens des habitants de ce pays.

 

Promenade dans le Quartier des 36 corporations

 

Une ruelle, un métier, un génie protecteur : le « Vieux Quartier » qui se situe aux abords du lac de Hoan-Kiem (« l’épée restituée ») est une visite indispensable, et ce malgré la présence innombrable des touristes internationaux. Que ce soit pour une promenade ou bien afin de réaliser des achats de souvenirs, l’endroit pulse au rythme vietnamien.

 

Prise d'air au Jardin Botanique de Hanoi

 

Grand de 10ha, il s’agit du parc le plus ancien de la ville. Mis en place sous le régime colonial en 1890, le jardin accueille les vieillards venus faire leur gym, les jeunes jouant au volant ou bien au volley, les familles dans les espaces de jeux pour enfants, les promeneurs solitaires ou les couples.

Le jardin possède des cages aux singes et aux paons : une petite colline dominée par un temple vous permet de payer vos respects et d’en apprendre un peu plus sur l’histoire du Vietnam. Autour d’un lac, les promeneurs circulent avec nonchalance. Certains s’assoient au bord de l’eau, d’autres effectuent leurs étirements. On se trouve coupé du temps.

 

Un "petit" tour du Lac de l’Ouest (Hô Tay)

 

Il s’agit du plus grand lac de Hanoi, d’une circonférence de près de 17km. Autour de celui-ci, les bars, les restaurants et les cafés animent les abords. Les couples viennent le soir s’oublier dans la contemplation du lac qui s’endort ; d’autres préfèrent écouter de la musique ou profiter d’un repas édifiant. Il existe par ailleurs de nombreux temples, mais le district de Tay Ho est surtout connu pour accueillir la plupart des expatriés occidentaux.

 

Faire une halte "mémorielle" à la prison de Hoa Lo

 

Il s’agit de l’ancienne maison centrale construite sous les Français pendant la période coloniale, et aussi surnommée Hanoi Hilton lors de la guerre contre les Américains. Le régime socialiste en a fait un lieu de mémoire pour dénoncer les crimes des Occidentaux et louer la clémence des combattants de « l’Oncle Hô ».

La visite vaut surtout pour en savoir plus l’identité nationale vietnamienne.

 

Assouvir sa curiosité au Mausolée Hô Chi Minh

 

Fermé le lundi, allez-y plutôt au petit matin (vers 7h15 par exemple) pour éviter d’avoir à faire la queue pendant des heures. Pas de ticket, c’est gratuit.

À l’intérieur, pas de photos et une tenue vestimentaire respectueuse… Il s’agit probablement de l’un des rares endroits où les Vietnamiens conservent le silence et une attitude solennelle. « L’Oncle Hô » repose au cœur de la pièce, dans un sarcophage transparent qui met sa dépouille en relief et donne aux visiteurs le reflet d’un homme simple et sympathique. Derrière lui, les emblèmes nationaux-communistes du pays brillent sur le mur. Des gardes surveillent la bonne circulation, car ici, pas le droit de s’arrêter.

Une visite qui vaut là encore pour mesurer la place du Président Hô dans le cœur et l’histoire des Vietnamiens.

Vous profiterez, en sortant du mausolée qui se tient en face de l’assemblée nationale, d’une balade sur la place Ba Dinh qui fait écho à la place Tian’anmen à Pékin.

Vous pouvez également faire la visite gratuite de la Pagode du Pilier Unique qui se trouve à proximité.

 

Régaler ses yeux au Musée des Beaux-Arts du Viêt Nam

 

À l’origine, il s’agit d’un ancien collège pour jeunes filles catholiques édifié là encore par les Français pendant la colonisation. L’édifice accueille le musée à partir de 1963.

Disposant d’une collection très variée, allant de la Préhistoire à la période contemporaine en passant par le « moyen-âge vietnamien », vous profiterez autant des objets cultuels ethniques – hmong, cham, etc. – que des statues de Bouddha et autres « éveillés » sculptés au XVIIè-XVIIIè siècles que du renouveau culturel accompagnant la présence française ou le réalisme socialiste inspiré des précédents soviétiques.

 

Apprendre au Musée d’ethnographie du Vietnam

 

Se concentrant sur les mœurs des 54 minorités ethniques du Vietnam, il s’agit probablement du musée le plus intéressant de Hanoi. Un peu excentré (10km du centre environ, dans le quartier de Cau Giay), vous en aurez cependant pour votre argent. Ouvert en 1997, le musée dispose de plusieurs milliers d’objets, de films et de photographies.

Reconstitutions de maisons sur pilotis, cartes géographiques et ethniques pour mieux vous situer, tout a été conçu pour faire de cette visite un épisode pédagogique lors de votre séjour au Vietnam.

Pour compléter, vous pouvez choisir de visiter le Musée de la Femme qui fait pendant au Musée d’Ethnographie.

 

Se recueillir au Temple de la Littérature :

 

Construit pour la première fois en 1070, le Temple de la Littérature est un édifice confucéen qui a servi de première "université" pour les notables et autres fils de bonne famille. Muni de 5 cours, l'enceinte qui l'encercle date de 1833. L'architecture est d'influence clairement chinoise.

Vous y retrouverez, portées par de courageuses tortues, des stèles sur lesquelles sont gravés les illustres noms des élèves. En outre, à l'intérieur du temple, ceux qui le souhaitent peuvent rendre hommage en priant et en brûlant de l'encens à des statues en bois peint de Confucius et de ses disciples.

 

Chanter au karaoké :

 

Dans toute la ville, dans toutes les rues aurait-on envie de dire, vous trouverez ces établissements venus du Japon ayant conquis l'intégralité de l'Asie : les karaoké. Une sorte d'ordinateur vous permettant de sélectionner vos chansons, un écran géant sur lequel apparaissent les paroles, des micros avec écho ayant l'avantage d'atténuer les fausses notes, la salle est remplie de bières, sodas et autres choses à grignoter. Collègues du bureau, amis d'université, Vietnamiens comme étrangers, tous viennent chanter, généralement après un bon repas. Que ce soit pour finaliser la signature d'un contrat ou consacrer une bonne soirée entre copains, le karaoké est très populaire et, si vous avez un soir l'occasion de vous y rendre, n'hésitez surtout pas. Ayez cependant en tête que plus vous serez nombreux, moins vous paierez.

 

Jouer au billard

 

Le billard (bi-a) est une activité masculine au Vietnam. Les seules femmes à être présentes sont celles qui remettent les boules à chaque fin de partie et servent les boissons. Il arrive parfois qu'un garçon ammène sa copine ou que des voyous s'y rendent entourées de quelques pépettes tatouées, mais c'est assez rare.

L'ambiance est chaleureuse : les longs instants de concentration viennent précéder les rires et autres insultes cordiales. Avec trois ou quatre euros, vous pouvez vous en sortir pour louer une table pendant plusieurs heures.

Vous verrez souvent les Vietnamiens parier des petites sommes.

 

Boire un café au bord de l'un des 77 lacs de Hanoï

 

Le Vietnam est le premier exportateur mondial de café, qu'il produit un peu partout dans le pays et notamment au Sud. Depuis la colonisation, les Vietnamiens, hommes et femmes, ont l'habitude de se rencontrer dans les multiples cafés qui parsèment la ville. Servi à l'ancienne, dans un filtre en aluminium bien souvent, vous pouvez le prendre chaud ou froid, avec du lait concentré ou bien sans.

Le café est le lieu de l'amitié, des négociations, de l'amour. Vous y trouverez toutes sortes de clientèles venues perdre quelques heures, qui pour travailler, qui pour lire, qui pour consulter son téléphone en attendant la reprise du travail. 

 

Boire une pression dans un Bia Hoi

 

Pendant un repas ou non, souvent avec des cacahuètes fraîches ou bien des graines de tournesol, les Vietnamiens se rendent dans des établissements spécialement dédiés à la bière (bien que vous puissiez y trouver de l'alcool de riz) pour y consommer la boisson maltée, fraîche, à peu de frais. Au 115 rue Dai Co Viet dans le quartier de Dong Da, par exemple, vous aurez le loisir de boire de la bière noire en face du parc de Thong Nhat.

 

 

Bon séjour à Hanoi !

Không có bình luận nào.

Commentaire

Captcha

Les plus récents commentaires

Bravo pour cet interview très riche en enseignements

chantal Pierloot

on avril 16, 2019

Articles très intéressants et complets pour faire connaître ces régions encore authentiques. Celui ci me...

Marc Duverger

on mars 21, 2019

Bonjour, je dois avouer que je peinais à trouver des informations utiles et surtout réunies sur la façon d'avoir un...

Francine

on février 11, 2019

Merci pour ces bonnes infos. Très intéressant !

Loulou-du-14

on janvier 25, 2019

Super article ! Continuez comme ça !